et la ville devient comme une maquette

Cuco est heureux de recevoir une photo de Chill O à NY C’était notre première conversation, un peu à la même période l’année dernière au milieu de la nuit sur le dancefloor de la Machine du Moulin Rouge pour la soirée Barbieturix. Elle partait à NY. Cuco s’est souvenu de ce voyage sur le ferry etLire la suite « et la ville devient comme une maquette »

Dialogue avec 33 variations de Ludwig van Beethoven sur une valse de Diabelli

Cuco était heureux de participer à l’événement « Petits meurtres entre amis pour le retour de Léonie » organisé, entre autres, par Léonard Collignon et Marie Million. C’était le second épisode de la petite réunion tranquille entre élites de la nation à Barbès, pour ceux qui ont lu le journal de Cuco ce mois-ci…. Sur le canapé,Lire la suite « Dialogue avec 33 variations de Ludwig van Beethoven sur une valse de Diabelli »

Cuco’s Valentin(e)s

Quand l’ombre et la lumière dessinent sur ton corps des montagnes, des forêts et des îles au trésor, c’est ce que Nue Elle Nahr Sade a écrit sur mon mur. Quand tu ne te sens plus chatte Et que tu deviens chienne Et qu’à l’appel du loup Tu brises enfin tes chaînes. C’est ce que jeLire la suite « Cuco’s Valentin(e)s »

Cuco cuclillo coucou CC

En guise de cadeau de Saint Valentin, un lecteur du blog m’envoie cet article de Michaël Grégoire, maître de conférence d’espagnol à l’université Blaise Pascal de Clermont ferrant où il enseigne la traduction et la linguistique générale et espagnole.  Il me demande si j’ai d’une quelconque manière inspiré l’écriture de cet article, je n’ai bien sûrLire la suite « Cuco cuclillo coucou CC »

petit compte rendu d’un rdv tranquille entre élites de la nation à Barbès

Cuco est arrivé tard à ce mystérieux rdv dont l’initiative et l’intitulé viennent de Marie Million et Céline Caillault. Léonard Collignon était un des hôtes généreux qui devrait essuyer plus tard les dommages collatéraux de cette réunion au sommet. C’est Jasmin De Nimbocatin qui a ouvert la porte et qui m’a accueilli. Une si douceLire la suite « petit compte rendu d’un rdv tranquille entre élites de la nation à Barbès »

Il fait toujours nuit sinon on n’aurait pas besoin de lumière

Le dernier jour du mois de janvier 2013, c’était la FURIE au Social Club, avec la promesse d’émotions cosmiques, d’apparition et de couronnement de la Vierge, non, ça c’est au Louvre et c’est grandiose, je voulais dire d’apparition de COMÈTES ! Comme une queue de comète, Cuco est arrivé vers 3h30 du matin, Yuksek faisaitLire la suite « Il fait toujours nuit sinon on n’aurait pas besoin de lumière »