Anywhere, anywhere out of the world : Cuco pirate Parreno

Anywhere / Anywhere out of the world ….C’était la petite voix que Cuco entendait quand il marchait dans les sous sols du Palais de Tokyo en novembre 2013….Un inconnu l’a suivi ce soir là et l’a pris en photo, grâce à ces photos prises par un iphone, Cuco redécouvre cet espace mélancolique, et c’est étrange de voir qu’il est devenu un fantôme parmi les figures de Parreno, d’ailleurs, n’était-ce pas Petrouchka de Stravinsky qui rythmait de loin en loin cette déambulation nocturne ? Ainsi, Cuco a été gagné par le rythme inquiétant des pianos machines jouant sans pianistes, et par les autres fantômes de marionnettes qui valsent et se déchirent dans l’oeuvre de Stravinsky….Face à ces figures du monde présent, ces héros des stades ou de l’écran, Annlee, ou Zidane, Cuco semble absorbé, comme si le pirate avait été à son tour piraté, il est ce fantôme qui dialogue muettement avec ses doubles, comme s’il avait compris qu’il ne restait plus d’autre issue désormais que de se mouvoir doucement et longtemps dans cet espace flottant et éphémère, en acceptant de se tenir à la lisière du rêve et de la réalité. C’est vous Annlee ? a demandé un visiteur à Cuco, il n’a pas répondu, car la question était plus forte que la réponse.

Publié par cucoandcuca

Transgendered and queer activist /Hacker transgender, performer, détourneur(e) des codes, j'interviens dans les espaces publics les Musées et les dancefloors

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :