Kleptoman ouvre Existrans

En arrivant sur l’esplanade de la Villette non loin de la fontaine au lion, Cuco s’est arrêté devant la Philharmonie, énorme monstre marin échoué dans la ville qui brille de loin et qu’on aperçoit du périphérique quand on passe entre la porte de Pantin et la porte de la Villette. Est-ce à cause de ses écailles et de son énormité que Cuco pensa à une baleine ? Il lui sembla même entendre des sons de mer et d’océan. Une voix lointaine tentait de remonter à la surface, comme un cliquetis de bateaux. Il tendit l’oreille, mais c’était encore plus loin et encore plus troublant. Il reconnut alors les sons de corde d’un orchestre qui accompagnait Le cabinet du docteur Caligari, film expressionniste projeté il y a peu dans la grande salle et ces sons se mêlèrent aux bruits d’eau. Des images en noir et blanc apparurent, on était dans une fête foraine à Holstenwall en Allemagne, où le docteur Caligari veut exhiber un jeune somnambule, Cesare, pour exploiter ses dons de voyant. Un jour Cesare prédit à un jeune homme qu’il ne verra pas la fin de la nuit et ça se réalise. Cuco en pensant à tout ça se demanda s’il était une réincarnation de Cesare le somnanbule ou sa prochaine victime, dans le doute il accéléra le pas

C’était du bonheur de revenir voir la Klepto – et non d’aller à la Klepto – car LA Klepto c’est la fiction d’une personne qui a une existence à la fois ponctuelle et pérenne. La Klepto n’est pas  seulement le nom d’une fête mais d’une sorte de reine mère qui irradie et diffuse ses bonnes ondes autour d’elle. Son nom nous ravit et nous dérobe à nous même…Forcément. C’est une petite famille à tendance gayfriendly et queer qui anime cette joyeuse fiction, des garçons et des filles qui aiment le son et la fête et se moquant pas mal de la branchitude parisienne. On y trouve pêle-mêle Taty Jones Yoann Adler Yannick Marquis Nanou Gambeth la djette Marion le dj Nicol, et puis même s’ils n’en font pas partie, Sébastien Vion aka Corrine, Brigitte Caillal et sa sœur ( Jumelle ? Cuco Cuca revient toujours aux jumeaux et aux jumelles). Voilà la petite magic team. Un peu comme à la Trou ou à la Flash, mais en un peu plus sage, à la klepto on cultive l’amitié et le goût du bon son, avec ici un côté capitalisme familial italien, résistance maison avec djs maison, comme Marion et Nikol, qu’on retrouve presque à chaque fois, tout ça sur fond de paillettes jaunes qui s’accrochent ensuite durablement à ma peau de latex. Oui la klepto c’est vraiment chouette car il y règne toujours une fantaisie et un esprit bohème bienveillants.

La Klepto était ce soir là sous l’influence de l’ambassadrice Nanou qui m’a accueilli en grand pompe, elle avait revêtu pour l’occasion une robe année 30, et elle promenait sa longue silhouette sur le dancefloor avec cette robe décolletée qui découvrait ses reins. C’est intéressant d’ailleurs de constater qu’en se féminisant davantage elle était plus trans et non plus féminine, c’était bien sa transidentité et non sa féminité qui se déployait avec cet interminable décolleté dorsal. Sur scène, Marion venait de terminer son set et Madato jouait en live des morceaux de son très subtil dernier album qu’il vient de sortir sur le même label que Magda. Cuco était impatient d’entendre cela. Il ressentait comme un battement de joie dans les tempes. Il croisa  Yoann Adler en élégant maitre de cérémonie, toujours exquis, et Tatie avec une plume sur la tête, toute affairée, avec Jean qui portait une veste de paillettes dorées qui lui allait très bien. Petit page Jean ! Nous nous sommes un peu parlés, même si cette fois Jean n’était pas tout à fait en état de converser, du moins pas autant que d’habitude.

12096421_422633384604270_3439232833836489983_nEt puis la joie de retrouver Bérangère, toujours aussi queer avec son petit minoi farouche et boudeur elle m’a toujours semblé sortir d’un film d’Harmony Korine, il y a deux ans, lors d’une légendaire Flash Cocotte, nous avions joué avec une boule de noël que j’avais amassée sur les Champs Elysées. 12180914_10205128641959206_2012959544_oL’ambassadrice vient de m’envoyer à l’instant une photo de Bérangère et de Cuco

/striée sur fond d’images de la garçonnière je pense/

Il manquait à la Klepto son acolyte chéri Stéphane VB, à une autre flash nous avions si bien dansé ensemble tous les trois – ils portaient tous deux des jupes écossaises et Stéphane se roulait par terre sur le dos un peu à contretemps de la musique devant Cuco et la foule dans un vague remake des Doors -Mais depuis qu’il est in love – il lui a présenté son amoureux Mehdi au Gibus il y a quelques mois – il a changé de vie. Juste derrière Bérangère,  Jasmin, Yasmino accompagné de la chatte sauvage aux yeux noirs Mathilde Pailleten Kätz. Il m’a annoncé la grande nouvelle quasi en exclusivité, ça venait de tomber dans sa boîte mail directement des hautes sphères de l’Etat – depuis, la nouvelle est connue, puisque ça a fait d’abord l’objet d’un post facebook et les quelques milliers de like ont eu une répercussion immédiate et spectaculaire dans la blogosphère si bien que Jasmin a été entretemps promu chef cuistot en chef et non plus seulement stagiaire. Il va avoir du boulot et beaucoup de stress Yasmino ! – Quand il m’a montré le message sur son téléphone portable, j’ai pu vérifier que c’était bien confirmé et je lui ai dit que comme ça il allait pouvoir empoisonner nos gouvernants. Jasmin au coeur d’une tragédie Shakespearienne contemporaine… ça lui irait très bien ! On se tient au courant bien sûr.

Et puis Alix a soudainement débarqué m’entraînant dans son sillage virevoltant et renversant qui nous a menés jusqu’à sa soeur. Nous avons dansé dansé dansé aux rythmes de Madato, c’était un peu dingue et joyeux. Magic comme ce merveilleux morceau (écoutez le jusqu’au bout il accompagne bien la lecture)

Grâce à sa façon de me chuchoter à l’oreille en appuyant doucement avec la main, Cuco a découvert qu’il pouvait entendre dans les soirées. Incroyable extension des possibles ! Cuco a retrouvé l’ouï ! Merci ! J’ai été porté pour la première fois je me suis senti léger léger comme un ballon d’hélium qu’on lâche dans le ciel et qui disparaît peu à peu de la vue. Tous ces ballons qui entouraient le dancefloor me faisaient penser à cette journée passée au Festigay de Gourin l’été dernier, où, un peu pour tuer le temps sous la chaleur de plomb qui me liquéfiait sur place, j’avais joué avec des ballons. Taty m’a arraché d’un coup à ces merveilleux jeux d’enfants pour m’offrir sa coiffe, en hommage ou honneur de nos retrouvailles. C’était un sacré cadeau ! Cuco a dû poser pour elle avec une plume sur la tête et la garder quelque temps. Puis elle m’a présenté son amour. Son amour depuis deux ans. Que de love ce soir là. Loïc lui aussi m’a présenté son amour. Et puis Tatie m’a appris d’un coup que c’était elle qui avait retrouvé ma clef de voiture au Social Club il y a deux ans. Il n’est jamais trop tard pour rétablir la vérité et pour remercier ceux et celles qui le font. Alors merci Tatie !

Entre deux danses, Cuco a admiré de loin la dernière transmutation de son frère de peau, Sébastien Vion. Magnifique créature éphémère que Cuco regardait bouger, touché au coeur par la manifestation de notre commun esprit carnavalesque

12170024_1035787616452978_2130769780_o( photos de Sofia Lambrou ici https://www.facebook.com/SofiaLambrouPhotographer?pnref=story)

Sally Z était de retour, revenue de Berlin et de New York elle s’était accordée au style de la soirée et avait des allures d’héroïne berlinoise d’un film de Fassbinder. La classe. Décadente. Comme toujours avec Sally la décadence n’est jamais loin, c’est pour ça qu’on l’aime. Quand Cuco a rencontré Sally il y a quatre ans elle n’était même pas majeure, c’était la benjamine des groupes, l’adolescente délurée délibérément vulgaire qui dansait seins nus et couchait avec plein de filles, la première fois qu’elle m’a interpellé elle criait allongée sur le dancefloor de la machine du Moulin Rouge à la fin d’une incroyable Wet For Me, Cuco Cuca tu as un beau cul !  Je suis allé la voir sur scène tandis qu’elle flirtait vaguement avec Thomas More. Sally de nier qu’elle était devenue hétérote et de me dire que non pas du tout d’ailleurs, et pour preuve, elle me dit qu’elle avait bouffé la chatte de Céline toute la journée. Suis sûr qu’elle me l’a dit comme ça pour que je l’écrive ici comme ça car le ragot de gouine idiot a toujours été un ingrédient incontournable de nos papotages de backstage ou de scène. Nous avons repris nos anciennes conversations de nuit et nous avons parlé de la visibilité et de l’invisibilité, Sally m’expliquant qu’elle avait changé, elle qui était avant dans la sur-exposition et la sur-visibilité veut emprunter aujourd’hui des chemins plus silencieux et cachés

Le set de Nicol a très mal commencé, tout sautait, de vilains sons se faisaient entendre, il avait l’air décontenancé mais restait calme. Cuco s’est même demandé s’il n’y avait pas un tournant bruitiste dans son set et si lui aussi ne voulait pas faire un live, mais non, tout est rentré dans l’ordre et Nicol, comme si souvent nous a offert ensuite un set époustouflant, inspiré et aérien

12171252_1035787619786311_34299868_oSur scène c’était électrique et éthylique, Cuco a beaucoup dansé avec Bérangère et son amie Camille, une fille un peu trans très originale dans son geste et sa belle présence, puis une fille est soudain montée sur scène pour danser avec moi, je ne l’avais jamais vue, elle a planté ses yeux dans les miens, elle était pleine d’audace elle n’a rien lâché, j’ai reculé mais j’ai admiré son courage… Puis Cuco a croisé l’adorable Arnaud Krukov mais il ne souvient pas ce qu’il lui a dit.

Dans les backstages où Taty m’a entraîné, elle m’a offert un t-shirt et un bracelet avec Prends-moi.fr écrit dessus. (Ce bracelet a été depuis échangé lors du piratage de l’exposition Take me (I’m yours) à la Monnaie de Paris, mais ça je le raconterai plus tard dans un autre post). Après elle m’a présenté Victor, le physio de la soirée,  c’est alors que de nouveau j’ai entendu une voix ancienne, c’était cette fois celle d’un enfant sauvage, du film  au titre éponyme Victor qui crie doucement LAIT lorsqu’il apprend à parler et qui joue des percussions à l’aveugle, et j’écoutais cet enfant qui me parlait comme si c’était mon petit garçon intérieur et tandis que je regardais Victor devant moi, trans aux yeux mutins, il me sembla être la face extérieure et socialisé de cet enfant sauvage.

Quand Cuco partit c’était l’aube, Nicol continuait, entraînant dans son sillage des danseurs inspirés, ça m’a donné envie de rester jusqu’au bout et de participer à ce moment où ça s’arrête, mais j’ai cédé à la facilité qui est vite devenue une épreuve, car tandis que je marchais le long du Boulevard de la Villette, guettant un taxi qui n’est pas venu, j’avais peur des gens sortant des épiceries ou des barmans préparant les cafés pour l’ouverture, tous se retournaient sur mon passage. Puis je me suis dit qu’il fallait être courageux, j’ai pensé qu’en marchant seul sur ce boulevard j’ouvrais secrètement la marche d’Existrans…oui quand la marche commencerait à 15h à Stalingrad personne ne saurait qu’au petit matin elle avait déjà commencé avec Cuco Cuca qui battait le pavé, petit chevalier aussi vulnérable que fier. Quand finalement un taxi s’est arrêté le chauffeur m’a dit que c’était dangereux par ici et qu’il ne fallait pas braver le danger comme je faisais, j’ai pensé qu’il avait à la fois raison et tort. N’est-ce pas quand on s’approche de ces zones où on ressent le danger et la confiance mêlés qu’on se sent vivant et qu’on touche un peu à l’amour ?

Publié par cucoandcuca

Transgendered and queer activist /Hacker transgender, performer, détourneur(e) des codes, j'interviens dans les espaces publics les Musées et les dancefloors

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :