dérive rouge

Avec Stéphane Moshé, nous avions rdv au café Français place d’Italie. Pour qu’il m’accompagne tout au long du défilé du Nouvel An chinois. Je voulais danser avec les dragons, disparaître et apparaître dans la foule bigarée, improviser quelques actions ici ou là. Dans le métro, j’ai croisé des chinois et des chinoises avec leurs ballons,Lire la suite « dérive rouge »

No soy de aquí ni soy de allá

Je ne suis pas d’ici ni de la-bàs Je n’ai pas d’âge ni d’avenir C’est la petite voix de Chavela Vargas qui me parle Souvenirs de nuits de la nuit de clubs d’expériences cosmiques : Chill Okubo m’a surpris ce soir là dans ma transformation de Pierrot lunaire. C’était au Batofar lors d’une Curriwurst. LaLire la suite « No soy de aquí ni soy de allá »

Il nous faut arracher la joie aux jours qui filent (Grève générale II)

Aujourd’hui 3 février c’est la grève générale des citoyens lancée à Paris par le comité de citoyens vigilants pour protester contre l’instauration durable de l’Etat d’urgence, contre les dérives policière, contre les restrictions de nos libertés. Je m’associe à cet événement. Comment ne pas ? Je suis de toute façon depuis toujours interdit de séjourLire la suite « Il nous faut arracher la joie aux jours qui filent (Grève générale II) »

Huelga internacional de ciudadanos / Grève générale I

C’est le 3 février. Depuis samedi en France on se mobilise contre l’Etat d’urgence, contre la déchéance de nationalité, et aujourd’hui 3 février, un comité de vigilance citoyenne a lancé le projet de grève générale. J’y souscrit bien évidemment. Comme souvent je me fais pirater – c’est de bonne guerre pour un hacker- je découvreLire la suite « Huelga internacional de ciudadanos / Grève générale I »