Devenir un hologramme

IMG_2641

Le 24 décembre 2017, j’ai piraté l’installation de Ryoji Ikeda à la Grande Halle de la Villette lors du dernier Festival d’Automne. Avec l’Etat d’urgence, les lois sécuritaires et l’existence de cette loi de 2010 qui interdit de cacher ou de masquer le visage dans l’espace public, je ne peux exister : Toutes mes actions, mon existence toute entière, sont  devenues un perpétuel hacking.

Tandis que je dansais, deux visiteurs m’ont filmé en pensant que j’étais un hologramme. Ce n’est que lorsqu’ils se sont approchés juste au-dessus de moi qu’ils ont vu que je respirais qu’ils ont compris que j’étais un être vivant avec de vrais battements de coeur.

Hacking Ikeda

Plus tard, deux gardiens sont venus et m’ont demandé de retirer mon masque. Je leur ai expliqué que c’était mon visage et que je ne pouvais pas le faire et que je préférais sortir.

Publié par cucoandcuca

Transgendered and queer activist /Hacker transgender, performer, détourneur(e) des codes, j'interviens dans les espaces publics les Musées et les dancefloors

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :